- A la une, CAAP, FIJ - , , , , ,

La Nuit des Kultures ! – ND4J – FIJ2018

🎉 LA NUIT DES KULTURES 🎉

SOIRÉE ND4J organisée dans le cadre du Festival des Solidarités – page nationale.

Dans le cadre du Forum Interculturalité Jeunesse, Keur Eskemm t’invite à venir te déhancher sur des rythmes afro avec les rennais de MamyLove. Tu apprécieras la beauté d’un spectacle de danse hip hop d’Xtrem Fusion et le rap de Khéta qui accompagnera des jeunes rennais lors d’un open mic. Tu peux même y participer ! Ça sera surtout l’occasion de rencontrer de jeunes rennais qui vous partageront leurs expériences interculturelles sous des formes artistiques. La nuit des Kultures, c’est jeudi 22 novembre de 19h à minuit et demi à la Maison de Quartier de Villejean! Et c’est gratuit !

X-trem Fusion Cie
Xtrem Fusion est l’une des compagnies de danses urbaines les plus anciennes du Cameroun extrêmement polyvalentes et fusionnistes en terme de style et de créativité. Après avoir déposé son empreinte dans les différentes compétitions et spectacles, XTREM FUSION décide donc de s’ouvrir au monde de la création en faisant un pont entre la danse hip-hop, afro, traditionnel et contemporaine pour une expression en profondeur.

Mamylove Sarambé
Originaire du Burkina Faso, Mamylove Sarambé nous livre des chansons envoutantes qui s’accompagnent d’un groove chaud et puissant. S’inspirant de divas africaines, elle s’entoure d’une section rythmique millimétrée composée de 5 musiciens et de 2 choristes aux voix pétillantes. Il s’en dégage une musique à l’énergie électrisante, teinté de mandingue, d’afro-beat, ou encore de salsa.

OPEN MIC – Association Démozamau
Depuis 2011, cette association défend les valeurs du mouvement Hip-Hop − partage, unité, diversité − et oeuvre pour la démocratisation des pratiques musicales. Par le biais de cet open mic, Démozamau vous fait découvrir ou redécouvrir le Hip-Hop grâce à son collectif d’artistes passionnés.

Khéta – Remizuka & Spicy Jazz Band
Le groupe s’est formé suite à la collaboration du Spicy Jazz Band avec le MC rennais Remizuka lors du festival Hip’Brid #3 en juin 2016. Désireux de continuer le travail ensemble, les musiciens du Spicy Jazz Band et Remizuka décident de se lancer dans la composition en mélangeant leurs influences communes comme le jazz, le hip-hop, le funk, la soul, le blues, dans le but de sortir un album.

Collectif Malappris

RESTITUTION COLLECTIVES
Cette année, Keur Eskemm à mis en place deux parcours d’accompagnement dont le but est d’impliquer le jeunes en amont afin qu’ils deviennent les acteurs de l’événement du Forum Interculturalité Jeunesse et de restituer des projets par la création de médiums artistiques.

– CAAP (Cultures, Aventures, Arts, Partages) anciennement nommé PARPI (Parcours d’Accompagnement à la Restitution de Projets Interculturel)
Des jeunes porteurs.ses d’initiatives collaborent sur plusieurs mois avec des intervenants professionnel.les artistiques et pédagogiques dans la création de medium artistiques afin de mettre en récit et de partager collectivement leurs expériences de rencontre ou de partage culturel et/ou inter-culturel à l’échelle locale et/ou internationale (mobilité, projet de solidarité internationale, initiative de promotion de l’interculturel sur le territoire…).

– KAF (Kit À Filmer)
Formation portée par l’association le Association Le Souffle et La Flamme sur la partie technique, par la Maison Internationale de Rennes qui s’occupe de la mobilisation et par Keur Eskemm en charge de l’accompagnement et de l’animation. Elle vise d’une part à développer chez les participants une appréhension critique des messages véhiculés par les média. D’autre part, elle sert à former des jeunes aux techniques de tournages audiovisuelles avec du matériel professionnel et de débrouille pour leur permettre de produire leurs propres informations. L’accompagnement permet de cibler les besoins et les envies des participants au travers d’ateliers et de débats concernant les thématiques médiatisées. La restitution aura lieu le 22 novembre dans le cadre de la ND4J et le 23 novembre à l’occasion des 10 ans de Mediapart.